Depuis l’arrivée des premiers Noirs dans la région avec la traite négrière (les ports de Bordeaux et de Bayonne) jusqu’aux récentes productions littéraires, artistiques et politiques à l’initiative des noirs de la diaspora, on peut suivre attentivement le long processus de la construction de la modernité noire en Aquitaine. On se propose dans cet ouvrage de parcourir le cheminement de la présence noire en s’arrêtant sur les points les plus importants et les plus significatifs de la conversation entamée depuis fort longtemps par les figures légendaires. René Maran, Prix Goncourt en 1921, Félix Eboué devenu gouverneur en Afrique, Marc Kojo Tovalou Houénou de la Ligue Universelle de Défense de la Race Nègre, Lamine Senghor, ancien tirailleur sénégalais et Tiémoku Garan Kouyaté, de la Ligue de Défense de la Race Nègre, tous deux à l’origine de la création de syndicats nègres à Bordeaux, Marseille et Le Havre, Oualimou Béhanzin, petit-fils du roi de Dahomey, Béhanzin, le clown Chocolat, Rafael Padilla, ont séjourné dans la région.

 

C’est ensuite l’appel à l’empire lors du premier conflit mondial, l’entrée dans la résistance en particulier en Lot et Garonne.

 

Rappelons que le Congrès constitutif de la FEANF (Fédération des Etudiants d’Afrique Noire en France) cadre de socialisation politique des futures élites de l’Afrique indépendante s’est tenu à Bordeaux en décembre 1950.

 

Dans les décennies 60/70, des familles antillaises se sont constituées et/ou reconstituées ici.

 

Aujourd’hui, des femmes et des jeunes prennent progressivement place dans la société locale. Certains s’interrogent sur le décalage existant entre les grands principes - Liberté, Egalité, Fraternité - qui structurent l’universel républicain et la réalité concrète de leur vie de Noir dans la société pourtant officiellement aveugle à la couleur. L’enjeu véritable d’une telle interrogation réside, semble-t-il, dans la quête d’un axe qui ordonne les multiples facettes d’identités fracturées par des trajectoires historiques et personnelles particulières.

 

 

Mar Fall, Docteur en sociologie de l’Université de Bordeaux II, enseignant-chercheur. Auteur de plusieurs ouvrages sur l’Afrique et l’immigration africaine.

               

Egalement peintre. Expose régulièrement en France et à l’étranger.

Noirs d'Aquitaine

19,00€Prix
  • Mar Fall