« Une jeunesse malsaine » est une ode à la jeunesse d’un pays et une supplique pour la regarder avec des yeux dessillés. C’est le récit d’un huis clos urbain dont les premiers personnages sont une boulangerie et un quartier. C’est la coupe d’une société où l’on croise un vendeur de cacahuètes et un ministre ; un policier et un nervi aux basses œuvres ; une enseignante retraitée et des militants politiques ; des petits mendiants et de jeunes lycéennes engagées. C’est l’histoire d’une lavandière venue d’un pays voisin ; de chômeurs et de directeurs de cabinets ; d’un obsédé de la migration et d’un philosophe de quartier.

 

Tous se révèlent, le temps d’un week-end, être les haut- parleurs de leurs contemporains. Ils relatent leurs goûts et leurs dégoûts, leurs histoires de désamour et d’amour au temps du coronavirus.

Une jeunesse malsaine

19,00€Prix
Taxe Incluse |
  • Boubacar Seck